Résultats obtenus

En 2012-2013, l’OIT a poursuivi son engagement envers le Partenariat mondial pour le développement par la coopération et a continué, dans le cadre de son Agenda du travail décent, à se concentrer sur les résultats, afin de garantir que les ressources soient utilisées de manière transparente et responsable et d’obtenir des effets mesurables et un impact humain durable.

L’évaluation de la qualité s’est appliquée à 448 projets et programmes de l’OIT (en augmentation de 144 pour cent par rapport à l’exercice biennal précédent), renforçant la coordination interne et contribuant à une planification du travail axée sur les résultats. Cette évaluation facilite aussi la gestion intégrée des ressources de l’OIT par la recherche de synergies potentielles avec d’autres partenaires et sources de financement. Les révisions de la planification du travail axée sur les résultats ont été renforcées au cours de l’exercice biennal, avec l’amélioration de la technologie de l’information et de la communication (TIC) pour la gestion stratégique et l’introduction de mises à jour régulières des rapports de situation dans le suivi des résultats des programmes de pays.

Des progrès notables ont été réalisés dans les domaines suivants:

  • Les programmes par pays pour la promotion du travail décent (PPTD) sont de mieux en mieux intégrés dans les programmes de pays des Nations Unies et les cadres nationaux de développement: ils demeurent le principal véhicule de l’appui apporté aux pays par l’OIT et en garantissent l’appropriation (109 PPTD sont actuellement actifs et/ou en préparation).
  • La réforme de la structure du Siège de l’OIT contribue à une amélioration en termes d’efficacité, et d’effectivité, d’appui technique et de gouvernance.
  • L’appui des donateurs et les partenariats avec d’autres institutions internationales, régionales et nationales se sont révélés essentiels pour fournir des services en temps opportun et profitter de leur influence politique.
  • La transparence du fonctionnement de l’OIT a été renforcée par son adhésion à l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IATI) en septembre 2012 et par la publication en ligne de toutes les données relatives à sa coopération au développement depuis 2005 dans Coopération pour le développement: le tableau de bord de l’OIT.
  • Une méta-analyse, menée par l’Unité d’évaluation de l’OIT en 2013, de 40 évaluations indépendantes de projets couvrant la période 2011-12 a jugé très favorablement les performances globales de l’OIT en termes de pertinence et d’efficacité.