Des résultats, mais aussi des défis

Cette publication présente un échantillon de résultats mesurables, de réussites et de bonnes pratiques de l’OIT en 2012-13.

Les lacunes identifiées dans la méta-analyse d’évaluations de projets de 2013 fournissent toutefois un retour d’information utile. L’OIT doit faire face à des défis considérables, qu’ils soient internes ou externes, parmi lesquels les suivants:

Défis internes

  • Élargir les interventions et concevoir des programmes plus vastes et mieux intégrés en utilisant des ressources communes et en fixant des échéances réalistes, ce qui conduirait à concevoir des programmes plus cohérents et prêtant davantage d’attention aux priorités en vue d’obtenir des résultats durables.
  • Élaborer des outils et des produits de base d’utilisation facile qui puissent atteindre un large public et accélérer la sensibilisation.
  • Renforcer l’application de la gestion axée sur les résultats (GAR). Les programmes par pays pour la promotion du travail décent devraient être évalués et orientés par la GAR, ce qui implique de stimuler le recours au suivi des performances grâce à une collecte systématique de données de base et à une meilleure intégration des indicateurs dans la gestion opérationnelle des programmes de coopération technique.
  • Combler les déficits de capacité pour faciliter l’engagement à moyen et long termes de l’OIT avec les pays et avec ses mandants afin d’obtenir des résultats durables. Il est pour cela essentiel de procéder à une analyse initiale des besoins en services de pays différents.
  • Créer des systèmes de planification et des méthodes de travail mieux adaptés qui incluent la planification à court, moyen et long termes.
  • Élaborer un système efficace de gestion des connaissances qui permette d’offrir en temps utile des prestations de services pertinents et de qualité.
  • Créer une nouvelle stratégie de coopération technique de l’OIT adaptée aux nouvelles réalités de la coopération pour le développement.

Défis externes

  • Renforcer la capacité des mandants de promouvoir le leadership et leur participation effective, ce qui conduit à une meilleure appropriation.
  • Offrir des services concurrentiels allant des conseils sur les politiques, les stratégies et les programmes jusqu’à l’appui aux cadres juridiques et au développement des capacités institutionnelles, afin de renforcer l’image de l’OIT et d’accroître la visibilité de l’appui qu’elle apporte à travers le monde.
  • Mieux intégrer les priorités des PPTD dans les plans-cadres des Nations Unies pour l'aide au développement (PNUAD) et les stratégies de réduction de la pauvreté. Améliorer le partage des connaissances et l’élargissement des partenariats sont des éléments stratégiques nécessaires pour assurer en tout lieu la mise en pratique de l’Agenda du travail décent.