États arabes

Une voix

La crise économique et financière qui a frappé le monde en 2008 et la tragédie du chômage de masse qu’elle a suscitée dans de nombreux pays ont mis en relief la pertinence de l’OIT et son rôle vital au niveau socio-économique à l’échelle mondiale.

Nidal Katamine, Ministre jordanien du Travail
Président de la Conférence internationale du Travail, 2013

Nous croyons que la lutte pour la justice sociale commence ici: avec la protection des travailleurs vulnérables. La transition vers la démocratie qui est en cours dans la région arabe prouve que la stabilité sociale requiert la construction de sociétés productives et inclusives. Les principes du travail décent doivent être au cœur de ces transformations.

Nada Al-Nashif, Directeur régional de l’OIT pour les États arabes
http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/comment-analysis/WCMS_187443/lang--en/index.htm

Rétablir la croissance, accroître son intensité en emplois et renforcer la demande interne, et rendre ces facteurs moins volatils dans l’avenir, tout cela est essentiel pour poursuivre avec succès l’Agenda du travail décent. Quand nous œuvrons pour un meilleur fonctionnement des marchés du travail, nous devons mettre particulièrement l’accent sur la promotion de l’égalité entre les genres et l’intégration des jeunes sur ces marchés.

Agenda arabe d’action pour l’emploi
Site web du Bureau régional de l’OIT pour les États arabes

Outre le chômage officiel, nous avons un chômage déguisé… Nous devrions aller dans le sens de la justice sociale dans son acception globale, et non pas seulement en termes de salaires.

Ashraf al-Arabi, Ministre égyptien de la Planification, Charm el-Cheikh, septembre 2013
http://www.ilo.org/beirut/media-centre/news/WCMS_222211/lang--en/index.htm