États arabes

La justice sociale, le travail décent et le respect des droits fondamentaux ont été au cœur des récents soulèvements populaires qui ont affecté un certain nombre d’États arabes.

Après le Printemps arabe, les  années 2012 et 2013 ont été caractérisées par une  persistance de l’instabilité politique. La crise syrienne continue d’avoir de graves conséquences pour les pays voisins.

Dans le monde arabe, les événements de ces dernières années ont clairement révélé que même si certains pays peuvent se classer très favorablement en matière de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans les domaines de la santé et de l’éducation, ceux-ci souffrent des difficultés de leurs marchés du travail, ce qui peut conduire en définitive à des troubles sociaux et politiques.

Les États arabes ont besoin de cohérence macropolitique pour stimuler la productivité et les salaires, d’une réforme des relations professionnelles pour permettre aux travailleurs et aux employeurs de participer efficacement à la prise de décisions, et d’un élargissement des systèmes de protection sociale pour apporter emploi et sécurité de subsistance à chaque femme et à chaque homme.