Bolivie

Une voix

On ne m’a pas payée les dimanches, qui étaient des heures supplémentaires, et j’ai toujours travaillé 12 heures par jour. En 14 ans, je n’ai jamais eu de vacances.

Felicidad Yugar, travailleuse domestique en Bolivie

L’OIT a appuyé des campagnes de sensibilisation telles que l’organisation de foires du dimanche qui ont fourni des informations sur les droits et devoirs des travailleurs domestiques et de leurs employeurs. Ces événements ont également renforcé la reconnaissance de la Fédération nationale des travailleurs domestiques d Bolivie et facilité le dialogue entre le syndicat et le ministère du Travail. Ce dialogue a conduit à la ratification de la convention sur les travailleuses et travailleurs domestiques, 2011 (n° 189). Le renforcement des organisations de travailleurs comme d’employeurs – dont l’appui aux réformes est crucial – est une part importante de l’assistance apportée par l‘OIT.