L’OIT en action

Au cours des années 2012 et 2013, l’OIT a agi pour aider les victimes à faire face aux conséquences de catastrophes (effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, typhon Haiyan aux Philippines) ou pour attirer l’attention de personnes influentes afin de sensibiliser aux problèmes auxquels le monde doit faire face.

En avril 2013, 1 129 travailleurs ont perdu la vie dans l’écroulement du Rana Plaza, un bâtiment qui abritait de nombreux ateliers de confection. L’OIT a réagi rapidement et apporté son aide à la formulation du Plan d’action tripartite national sur la sécurité contre l’incendie et la sécurité des installations.

Près de six millions de travailleurs ont été touchés par le typhon Haiyan, qui a dévasté les Philippines en novembre 2013. Les équipes de l’OIT ont travaillé depuis lors à la mise en œuvre de programmes d’urgence à forte intensité d’emploi afin de reconstruire des moyens de subsistance. L’action menée par l’OIT après ces deux catastrophes majeures est décrite ici.

Art WorksEn octobre 2012, l’OIT a lancé ArtWorks – son programme d’engagement artistique, qui réunit l’Organisation et des artistes engagés à promouvoir les droits fondamentaux dans le monde du travail.

En 2012 et 2013, des artistes, des militants et des athlètes de renommée mondiale ont fait équipe avec l’OIT dans la lutte contre le travail des enfants et le travail forcé, mais aussi pour braquer les projecteurs sur des thèmes clés du travail décent, comme les emplois verts pour les jeunes et les droits des peuples autochtones.

ArtWorks, qui  s’est révélé être un moyen efficace de faire connaître l’OIT à un public nouveau et plus jeune, s’est largement appuyé sur l’utilisation des réseaux sociaux pour diffuser son message. Cette initiative a amélioré la visibilité de l’Organisation et, d’une manière très  spectaculaire, sa présence et son audience.

En octobre 2012, quand le Directeur général de l’OIT a lancé ce programme, l’acteur et réalisateur Nicolas Cage a écrit une lettre sur les raisons de mettre fin sans délai au travail des enfants, lettre qui a d’abord été publiée par ArtWorks. De plus, pour le lancement, le chanteur/compositeur Vienne a dédié sa chanson « She Breaks » à l’OIT en vue de sensibiliser le public à la traite des êtres humains.

Je suis fière de me joindre à l’OIT dans le combat contre l’esclavage.

Jada Pinkett Smith

Aujourd’hui, 21 millions de femmes, d’hommes et d’enfants sont pris au piège du travail forcé à travers le monde. Lors de la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage du 2 décembre 2012, la campagne « En finir avec l’esclavage maintenant! » a été lancée par l’actrice et chanteuse Jada Pinkett Smith, qui a ensuite été rejointe par une légende d’Hollywood, l’actrice et chanteuse Cher, par Martin Sheen, Toni Collette, Larry King, Alyssa Milano, Pharrell Williams, Oliver Stone, Gloria Steinem, Colin Farrell, Somaly Mam, Danny Glover, Sophia Bush, Maria Bello, Paul Haggis, Mila Kunis et Kellan Lutz, pour n’en nommer que quelques-uns.

Carton Rouge au Travail des Enfants

Je vous demande, en particulier à ceux d’entre vous qui aimez le football, d’adhérer à la campagne Carton rouge et de la mettre à l’avant-scène de la Coupe du monde 2014 et des Jeux olympiques de 2016! Utilisons nos talents et nos ressources pour atteindre des millions de personnes. Qu’elles sachent que ce sont tous nos enfants.

Tim Roth, acteur et réalisateur